DESPROGES
Je ne suis qu’un type qui va crever dans très peu de temps. Il y a des signes qui ne trompent pas : Mon chien Georges me fuit aussi sûrement que si j’avais la peste. Pourtant l’odeur de charogne, il aime ça et les os pourris aussi. J’empeste le billard, le corbillard, j’ai du attraper la peste et ça va faire un tabac ! Ma femme veille sur moi comme un chef d’œuvre en péril ou un monument du patrimoine jalousement gardé. Bizzare, comme c’est bizarre aurait dit Jouvet en plus enroué : j' ai un chat dans la gorge qui griffe un noir gargouilla de moribond.
Moi, Pierre Desproges, enfumé de première, casser sa pipe à 49 balais, ça fait cher la pipe et les balais. A t-on idée de mourir d’un cancer de la gorge alors que j’ai arrêté de fumer il y a six jours ? De qui smoke-t-on?
La putain de tristesse de quitter ce monde : au Père Lachaise, avec Chopin comme voisin, pas une chopine à s’envoyer en travers du gosier. Pas un troquet où se taper un p’tit café croissant-beurre et par-dessus le marché les lèvres de printemps de Mimi. Pas une Paulette ni une paupiette. Rien de rien. Tout seul avec mézigue et mes tibias qui dansent la gigue. Je m’emmerde autant que devant un film de Marguerite Duras ou un prix Goncourt .
Je ne suis pas méchant mais je peux le devenir,allergique à toute autorité, aux défilés, à la Marseillaise, aux politiciens:ceux qui affirment que si tout n’ est pas parfait aujourd’hui, demain la merde aura bon goût. Si j’avais su que mon nodule de rien du tout allait me bouffer les globules, je lui aurais dit toi Théodule, tu me les casses, faut que je me décarcasse. Et voilà ce que je mijote dans ma carcasse :
Avaler de la poudre à canon cuillère après cuillère, jusqu’à m’en obstruer les boyaux, le tout arrosé d' un Saint Emilion de derrière les fagots.
Bourré de dynamite, mettre les pieds à l’assemblée nationale quand ils roupillent tous là, aux frais de la princesse. On les tuera tous ces affreux qui viennent nous seriner en retournant leurs tartines du côté où il y a du beurre.
Alors, allumer une flammèche et cracher le feu. Explosion formidable ! Salut bande d’ectoplasmes! Où est-ce que c’est l’éternité ? A droite, à gauche, au centre ?
Comme quoi il ne faut jamais désespérer des imbéciles : avec un peu d’imagination, on peut faire un beau feu d’artifice !


                                                                         Détonnant, non ?


                        Hommage à Pierre Desproges par Mich’Elle Grenier