Brise d’ailleurs


Il est une île, forêt vierge,
Lagune alanguie aux cheveux d'algues marines.
Elle dévoile ses seins aux murènes,
Offre à la mer sa peau de sable mouvant.
Il souffle des vents chauds dans le brun de ses yeux,
Elle est mon île aux embruns de rosée,
J’ai chuchoté son nom à l’écho des rochers :
Barcarolle, Barcarolle aux roulis de tango
Allons naviguer ensemble
Au creux des rivières,
Là où jamais rien ne tremble
Que la vague de tes yeux.
Il gazouille en mon île un joyeux colibri
Où je hume à longs traits une écume vanille.
Toutes les îles de la mer, que seraient-elles, sans Elle ?
Ma terre promise, brise d’ ailleurs
Où j'ai posé l'ancre de mon cœur.

                                                               Mich’Elle Grenier


20 juillet 2013 :concours littéraire organisé à l’occasion de la fête du livre de Sablet par la bibliothèque de Sablet et Portique présidé par Chris Bernard .

Premier prix de poésie libre pour brise d’ ailleurs .
Premier prix de la nouvelle pour Marchandes d' oranges.
Prix Thérèse Mercier pour l’ensemble des oeuvres de Mich’Elle .